default_mobilelogo

Petite histoire de la Motte Aubert

 

Pierre-Charles RUAMPS est né en 1750 dans le logis charentais de la Motte Aubert.

  • 1781 : Pierre-Charles est nommé lieutenant canonier
  • 1788 : Il se marie avec Henriette Rondeau dont le père est le premier maire de Surgères.
  • 1er mars 1789 : Pierre-Charles proclame le Cahier de Doléances de Saint-Saturnin-du-Bois
  • 1789 : au cours de cette année révolutionnaire, il participe :
    • le 4 mai à la Procession des Etats Généraux
    • le 5 mai à l'ouverture des Etats Généraux
    • le 20 juin au Serment du Jeu de Paume ; son nom figure encore dans la salle à Versailles
    • le 14 juillet, il n'est pas présent à l'abolition des privilèges, mais
    • le 4 août et le 26 août à la déclaration des droits de l'homme et du citoyen.
  • 1790 : Pierre-Charles est nommé major dans le bataillon de Mauzé et il siège à Saintes
  • 22 juin 1791 : Louis XVI est arrêté par Drouet et Varennes
  • 30 août 1791 : Pierre-Charles est élu à la Législative et fréquente les Jacobins ; il prévient la société populaire de Niort de se méfier de Lafayette.
  • 10 août 1792 : la prise des Tuileries est considérée comme l'une des journées décisives de la Révolution Française et confirme la chute de la monarchie constitutionnelle.
  • 27 août 1792 : Pierre-Charles est en mission à Rochefort pour apporter du renfort à l'armée française en Alsace
  • 20 septembre 1792 : victoire des français à Valeny contre les Prussiens
  • 22 septembre 1792 : juste élu à la Convention, Pierre-Charles vote la proclamation de la République
  • 21 janvier 1793 : procès et condamnation à mort de Louis XVI
  • 11 avril au 22 novembre 1793, Pierre-Charles est missionné en Alsace puis il retourne à la Convention et part en mission à St Malo
  • 10 thermidor de l'an II (28 juillet 1794) : exécution de Robespierre place de la Révolution (place de la Concorde)
  • Après l'insurrection du 12 germinal an III, Pierre-Charles est envoyé en prison au fort de Besançon où il perdra un oeil.
  • De fin 1795 à 1805, il est député de la Charente Inférieure, devient maire communal et s'occupe du domaine de la Motte Aubert : agriculture, élevage de chevaux et production de vin et Cognac
  • 15 avril 1808, Pierre-Charles décède à St Jean d'Angély.